Contracter un prêt immobilier pour l’achat d’une maison

Obtenir la maison de ses rêves peut être un véritable défi, notamment pour les foyers qui ont des revenus modestes. Il va falloir plusieurs années pour réunir la somme nécessaire pour financer l’achat d’un logement. Heureusement, il est désormais possible de souscrire un crédit immobilier qui permet de devenir propriétaire au plus vite.

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier et comment fonctionne-t-il ?

Le prêt pour l’achat d’une maison ou d’un appartement est appelé prêt immobilier ou hypothécaire. Ce type de crédit peut également être proposé pour agrandir ou rénover notre maison. Il s’agit d’un prêt à long terme. L’emprunteur assume l’obligation de le rembourser mensuellement, soit en 10, 15 ou 20 ans, et avec un taux d’intérêt mensuel, selon ce qui est convenu dans le contrat. Ici, le prêt immobilier avec un courtier à Angoulême est conseillé. Le courtier se présente comme un intermédiaire entre la banque et l’emprunteur. Avec son aide, il sera beaucoup plus simple d’obtenir un crédit immobilier au meilleur taux.

Il est également important de garder à l’esprit que, pour garantir l’exécution de nos paiements, la maison que nous acquérons est hypothéquée. Cela signifie qu’elle est en faveur de l’entité financière qui nous prête de l’argent. Il faut souligner que si les paiements mensuels ne sont pas respectés, l’entité financière peut saisir le bien, c’est pourquoi il est essentiel d’avoir suffisamment d’argent pour assumer la dette lors de la prise de celle-ci. D’autre part, il est possible d’avancer les versements ou de rembourser la totalité de la dette au moment où vous avez la disponibilité financière pour le faire. La souscription d’une assurance emprunteur peut également éviter ce catastrophe.

Comment calculer un prêt immobilier ?

Le montant maximal accordé pour le prêt immobilier, le délai de paiement et la mensualité à payer sont calculés en fonction de deux facteurs : la valeur résultant de l’évaluation du bien et la capacité d’emprunt de la personne qui demande le prêt. Pour cela, les institutions financières effectuent une étude des revenus et des dépenses du demandeur, afin d’évaluer le montant d’argent disponible chaque mois pour effectuer les paiements hypothécaires. Idéalement, la mensualité ne devrait pas être supérieure à 30/35 % des revenus de l’emprunteur. Il faut garder à l’esprit que la valeur d’expertise ne doit pas être confondue avec la valeur de vente du bien.

Pour vous aider à faire le calcul des mensualités de votre futur emprunt, vous pouvez compter sur votre courtier. Il saura vous donner une simulation exacte qui pourra vous aider à prendre la bonne décision. D’ailleurs, le courtier peut intervenir en votre faveur auprès du prêteur pour négocier le taux d’intérêt appliqué. Comme il s’agit d’un prêt de longue durée, une légère réduction sur le taux appliqué peut vous aider à réaliser des économies considérables. Certaines banques peuvent être très exigeantes, notamment si vous avez déjà des prêts en cours et un taux d’endettement élevé.  Mais votre courtier peut intervenir pour négocier un rachat de crédit à votre place et vous permettre d’éviter une situation de surendettement.